+33 6 16 560 777
contact@sergedesario.com

LE PÈRE, LE FILS ET LE …..

LE PÈRE, LE FILS ET LE …..

pere-et-fils

pere-et-fils2

 

 

Vous souvenez vous de la course de DERECK REDMOND, aux JO de Barcelone de 1992 ??
Dereck visait une médaille. Il s’était qualifié pour les demi finales en réalisant le meilleur temps de sa manche.
Réalisant un bon départ commence à prendre l’avantage sur ses concurrents.
Quand soudain, il est victime d’un claquage. ARRÊT NET!!
Malgré la douleur, il décide de continuer, s’accroche.
Et c’est là que son père intervient pour le soutenir jusqu’à la ligne d’arrivée.
Contre tous.(certainement, je développerai cette anecdote aussi, dans un autre article)
Il l’accompagne pour aller au bout de son rêve.

 

ET VOUS LES PAPAS!!

Vous souvenez vous le rôle, votre rôle d’éducateur, que vous avez joué dans la vie de vos enfants;

  • quand, dans leur période d’apprentissage de la vie (entre 4 et 7 ans), vous avez décidé de lever les roulettes au vélo,restez stoïque aux risques de chutes… en courant à coté de lui, la main sur son épaule.
  • quand, vous avez décidé de lever les brassards, pour qu’il devienne un champion de natation.
  • quand, au jardin d’enfant, il décide de sauter de la plate forme à 1 mètre du sol….

Vous les accompagnez, pour les faire sortir de leur zone de confort.

Prendre des risques, transgresser,sortir des sentiers battus, avancer, devenir leader de leur vie personnelle et professionnelle.

Pour qu’ils s’enhardissent, essaient de nouvelles choses, prennent des risques à leurs mesures.
Ca s’apprend tôt dans la vie.

C’est l’essence même d’une DÉCISION.
Toujours prêt, à les soutenir en cas de doutes.Vous êtes présent.

Faire le deuil sur ce qui existe et prendre un pari sur l’avenir.Voilà ma raison d’être.

DERRIÈRE LA PEUR, IL Y A LE BONHEUR.

2 réponses

  1. Laurent dit :

    Très juste. Ne pas leur montrer qu’on a nous-même peur quand ils s’élancent en haut de la pente en trottinette,les relever quand ils tombent comme si de rien n’était et de les pousser à recommencer. Les laisser partir mais n’être jamais loin derrière.
    La plus belle mission qui me soit confiée : accompagner mon fils sur le chemin de la vie !

    Merci Serge de ce rappel !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.